Sur 1 an aux USA : Google + 5%, Bing (Live Search) – 6%

Le bilan vient de tomber et les chiffres sont là et sont une nouvelle fois très parlants. Une nouvelle fois Google sort grand gagnant de cette étude. N’en déplaise à ses plus grands détracteurs, Google est le seul à progresser, à prendre des parts de marché sur 1 an. Google aux USA c’est 65% de part de marché.

Yahoo! reste second (20%, -2% sur l’année) largement  devant Microsoft  (8%, -6% sur l’année).

Alors bien sûr, faut pas se voiler les yeux, le nouveau moteur de recherche de Microsoft Bing, va grignoter quelques % de part de marché sur les mois qui arrivent.

% gagné par un gros effet de Buzz dans les blogs, médias internet et publicité de Microsoft sur son dernier joujou …

Une fois le soufflé retombé il est fort à parier que Bing sera toujours sur la dernière marche du podium.

Nous avons « tous » testé Bing mais qui à réellement fait une croix sur Google…

Ok une belle image de fond qui change tous les jours (ça c’est de l’innovation !!!) et après ???  Le reste ? un bon Google like sans l’audience il semblerait…

En tant que référenceur, je ne suis pas contre une audience plus forte de Bing pour mes clients.

Mais pour l’instant ce que je vois c’est que Bing Is Not Google (Bing)

+ d’infos sur l’audience de ces moteurs de recherche aux USA sur 1 an ici : Journaldunet

Bing n’inverse pas la tendance en France non plus ;-) : Generation NT


4 Responses to “Sur 1 an aux USA : Google + 5%, Bing (Live Search) – 6%”

  • Gregory Says:

    Je ne vois pas l’intérêt d’avoir mis en place Bing ?
    De toute façon niveau traffic ça ne donne rien par rapport à Google

  • Référenceur web Says:

    C’est sur qu’avec 2,90% de parts de visites sur Bing en France pour le moi d’avril, les 100 millions de dollars de développement ne risquent pas d’être amortis de si tôt.

  • le-juge Says:

    L’interet de Bing pour les US c’est surtout les fonctions annexes au moteurs de recherche proprement dit. Comme ils disent ici ce n’est plus un « search engine », c’est une « decision engine ».

    Il est donc plus que probable que Bing essaiera de se tailler une plus grosse part de marche grace a sa section shopping (plus evoluee ici qu’en france) ou encore a l’usage plus important des parametres clients dans la display des liens sponsorises (grosso modo les annonces sponsos bing seront different seon les parametres clients du pc et notamment les infos que Microsoft possede grace au compte Hotail, msn et autres, ainsi qu’aux information relatives au differents surf effectues).

  • test iphone 3gs 16 32go Says:

    Bing serait sur le point d’acheter Yahoo! pour 3 milliards de dollars ce qui monterait sa part de marché a 28% (20+8) , cela ferais de Bing un bon concurrent a Google aux usa.