Pandaranol, boutons +1 et « J’aime » ?

Mais où sont passés les boutons +1 et « J’aime » dans le concours Pandaranol ?

Voilà quelques semaines que l’on nous bassine que le nouveau bouton de Google +1,  le Bouton « J’aime » ou Share de Facebook permettent de ranker comme des malades à terme .

Mais où sont donc ces boutons sur les sites qui font le concours ????

Mais où sont les bots spammeurs de boutons Google Facebook pour avoir + 150 000 +1 ou encore 23500 « J’aime » en 12 secondes chrono ???

Pourquoi se priver de cette faciliter que nous offre Google et Facebook  d’être n°1 dans les serps sans effort ?

Ben peut-être tout simplement, parce que c’est une couillonnade de première, du PIPO, une perte de temps aujourd’hui !

Ce concours (comme les autres concours seo organisés jusqu’ici)  est un laboratoire ouvert, un bon moyen de faire des tests SEO.

Dans la sainte bulle SEO, on vous parle de faire du contenu de qualité, pour plaire aux visiteurs et aux moteurs (bla bla bla…discours marketeu etc…)

Les textes pondus pour le Pandaranol nous prouvent encore aujourd’hui que le charabia marche très bien et que les moteurs sont encore très loin de différencier le discours d’une personne bac +12 d’un élève de CM2 (ouech ouech, tu kiffes mon site)…

Mais dans la sainte bulle SEO, on vous parle aussi de faire des liens…

Et comme  toujours, c’est bien sur cette voie que risque de se gagner le concours

En voilà une bonne idée à déployer sur son site non ? plutôt que de chercher à se faire mousser sur les réseaux sociaux ?…

 


9 Responses to “Pandaranol, boutons +1 et « J’aime » ?”

  • Florian from référencement alsace Says:

    J’avais envie de répondre +1 mais je me suis arrêté à temps :D
    Tu as lu l’article d’hier sur SEOmoz qui parle justement des signaux sociaux ? Ça va dans le même sens que ton ‘coup de gueule’

  • Vince from Blog SEO Says:

    Enorme ! Comme toujours, le pavé dans la mare lancé pile poil là où il faut ! Comment ne pas être 100% avec toi, Dan ?!

  • Vincent from Soldes d'été Says:

    Ah mais non, moi je l’ai mis mon beau bouton +1. Par contre pour faire du clickjacking faut déjà avoir du visiteur donc ça marche pas dans un concours ^^

    Et pour le bouton Facebook, faut se créer une page et tout, relou…

    Par contre tu parles pas de twitter dans ton exemple… :p

  • Didier from audit référencement Says:

    Si j’avais participé, je me serais retenu sur le bouton +1 de peur que Google n’associe mon compte entier (donc mon identité, mon ordinateur, mon IP, ce que tu veux) à du spam trop violent. Et puis, 12000 like sur une page en 12 secondes, c’est le meilleur moyen de lever un flag et d’amener un humain à évaluer ton site. Et là, dans le cadre du concours, ça peut faire assez mal.

    Mais je suis bien d’accord avec toi : sans parler de long terme, le bourrage de charabia qu’on constate dans les serps montre que Google est encore prềt à digérer à peu près n’importe quoi. Le reste n’est que PIPO :D

  • Intestable from Pandaranol Says:

    Pourquoi tant de haine? L’équipe Intestable a intégré le bouton Twitter et +1 Google (pas Facebook car on n’y est pas arrivé hihi).

    On explique même comment intégrer ce bouton sur son site! Alors plus d’excuses :)

    http://www.intestable.fr/2011/06/02/tutorial-integration-bouton-plus-1-google

  • Petit Panda from Pandaranol Says:

    très bonne remarque, que j’ai personnellement mise en place pour certains de mes sites.
    le +1 par exemple est en test sur mon Pandaranol, et me permettra de savoir si cela vaut la peine de l’installer sur d’autres sites, à voir si il apporte réellement quelque chose…

  • Le juge from Residential Architects Says:

    C’est pas faux tout ca. Si le muscle n’avait pas un an je serais a la limite de la déprime… c’est que c’est décourageant de voir des réseaux de splogs tout moisedave prendre le pas sur ses liens propres, label rouge, développés a la main par des artisans qualifiés et vieilli en fut….

  • Arnaud from pandaranol Says:

    Un peu manichéen quand même.

    Car partant de la réflexion de la seule quantité des relais sociaux.
    La qualité du signal prime : visiteurs comme dit plus haut, mais aussi et surtout valeur du profil qui relaie.
    Pour s’en rendre compte suffit de temps en temps de voir ce que google indexe en temps réel des mentions ou RT ainsi que partages facebook, etc… sur un mot clé précis: il indexe pas les bots quand il indexe maxi rapido des profils reconnus.

    Et pour le concours, faudrait quand même retirer le nseo pour pouvoir se faire une véritable idée des netlinking respectifs.
    Dans la « vraie vie » si des sites clients bouffent du spam de cet acabit, ça se passerait autrement.

  • Dan Says:

    @Arnaud indexer n’est pas positionner… Et qui te parle de spammer comme un goret ?. Je parle juste d’une voie à suivre pour avancer…Pour +1 et « j’aime », pour l’instant je n’ai pas vu d’incidences durables sur une page. Donc…. les bonnes vieilles recettes servent encore :-D

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.