Référencement : vous êtes la raison de votre échec

Vous êtes la raison de votre échec si :

– Vous ne savez pas vous remettre en cause,

– Vous restez dans votre petite bulle,

– Vous croyez qu’une fois qu’on est en 1ère page, on y reste sans effort,

– Vous savez à quelle date, à quelle heure vous serez 1er sur votre expression favorite,

– Vous vous croyez intouchable,

– Vous savez que vous vous êtes planté, mais ne l’assumez pas,

– Vous vous croyez un dieu en référencement parce que vous êtes en 1ère page sur votre nom,

– Vous continuez à croire que les bibles du référencement ou les livres blancs sont La solution,

– Vous croyez que vos concurrents sont nuls,

– La veille, les tests, c’est pour les autres, vous n’avez plus rien à apprendre,

– Vous pensez que votre joli diplôme, vos études vous sauveront des critiques,

– Vous pensez que l’habit fait le moine…

– Vous prenez la mouche dès qu’on vous titille sur vos résultats,

– Vous n’êtes pas capable de penser par vous même et continuer à faire le mouton,

et d’autres et d’autres et d’autres…


25 Responses to “Référencement : vous êtes la raison de votre échec”

  • gwaradenn from Gnomecorp Says:

    Comme dirait Homer : essayer, c’est le meilleur moyen de se planter… ;)

    Je m’attendais à quelque chose de plus technique, de moins humain, mais c’est tout à fait juste.

  • Seb Says:

    Merci pour ce billet, c’est tout à fait juste comme le dis gwaradenn. Ça me fait penser à un billet sur un autre blog ou quelqu’un effectivement se cachait derrière ses « dites compétences » et jugeait sur les apparences : http://www.blog-ecommerce.com/le-consultant-ecommerce-qui-ne-connaissait-pas-blog-ecommerce

  • Jérome Says:

    « Vous prenez la mouche dès qu’on vous titille sur vos résultats » il y en a quelqu’uns effectivement qui commencent à bafouiller dès qu’on commence à creuser là ou il faut pas…

  • Florence Cann from tendances web Says:

    J’adooore !!! Un résumé succin et clair de toutes les erreurs basiques et qui met bien l’accent sur le fait qu’en matière de référencement rien n’est exact et que tout bouge en permanence.

  • vincent Says:

    eh bien, comme tu y vas !! ;)

  • Eric from dépannage informatique Says:

    Je trouve que ça prend presque toutes les possibilités… Mon ancien seo était a mon avis tout ce que vous dites… Ca serait une bonne check list pour client lambda.

  • l'inconnu from hdmi Says:

    très bon résumé.

  • Julien Says:

    Tout comme gwaradenn, Je m’attendais a quelque chose de plus technicosemanticolink. Pour moi ca ressemble plutôt a un portrait du « consultant SEO independant amateur a $1500 par an » avec lesquels j’ai pu avoir a faire.

  • Dan Says:

    Effectivement ce billet, volontairement, ne rentre pas dans des détails techniques. C’est plus reflet d’attitudes qui peuvent mener à un échec que j’ai voulu faire ressortir :-). Un « consultant amateur » je l’aime bien celle là aussi ! :-))

  • kadafi Says:

    un piqure de rappel de temps en temps ça fait pas de mal ;-)
    maintenant il faut t’appeler frère dan ;-) en mode vous….

  • Dan Says:

    @kadafi:  » Le jugement dernier est proche » :-))

  • nesk from graphiste freelance Says:

    Vous vous engagez à une position pour une date envers votre client…

  • Mamzelle Print Says:

    C’est comme pour tout, on est jamais intouchable. Il faut constamment se tenir au courant, que se soit des nouvelles approches web par exemple, mais aussi lorsque l’on est en entreprise sur un marché.
    Merci tout de même de le rappeler, on a toujours tendance à l’oublier ;-)

  • Sam from Referencement Site Internet Says:

    Trop de confiance tue la confiance … Comme dans toutes les activités professionnelles, la remise en question quotidienne est de rigueur !

  • francois from bon reduction Says:

    Je suis tout à fait en accord avec ces remarques.
    Mais mon expérience me montre que ce n’est pas le cas du plus grand nombre.
    En effet, combien d’agence de ref, principalement local, cible en « one shot » de « petits » clients, leurs prennent un peu d’argent et basta…
    Je connais pas mal d’artisans, commerçants, prof libérales, qui ont des démêler houleux avec leurs référenceurs…

  • marcelpierre from muondo Says:

    c’est tout à fait vrai c’est court et bien résumé et ça pourrait d’ailleurs s’appliquer à plein de chose dans la vie!;)

  • Trib from Diagnostics immobilier Says:

    C’est bon de rappeler ces quelques éléments parce qu’il est si facile de se laisser endormir par la douce mélodie de la première place… On se dit qu’on est intouchable, et une fois qu’on l’a perdu on trime pour la récupérer.

  • jerome from consultant internet PME Says:

    la première page de google et y rester, c’est ce qu’il y a de plus difficile. On vois deja le travail parcouru et celui qu’on va devoir faire parcourir au client pour qu’il comprenne que non rien n’est gagné !

  • Matt Says:

    Et mais c’est tout moi ça … :'(
    Il est où l’article pour « se soigner » ;-)

  • kevin from sneakers shop Says:

    J’ai eu beaucoup de mal au début quand un référenceur à tenté de me conseiller pour mon site. J’étais tellement aveuglé par le design que je n’osais même pas me remettre en question. C’est tellement simple de n’écouter que soi qu’en on est seul à domicile à tenir la barre. Mais aujourd’hui je partage, et j’écoute et ça se passe beaucoup mieux, et j’ai arreter de croire que G00gle ne m’aime pas. Pour le reste de la liste je laisse ça à la concurence.

  • corentin from lunettes de soleil Says:

    Ohhh! c’est vraiment un super billet!

    Je crois que je vais tirer profit pour ne pas commettre ses erreurs lors de mon référencement.

    Après être un bon referenceur c’est savoir garder du recul et se méfier!

  • Erwan from Annuaire gratuit Says:

    Moi j’aime bien cette liste de raisons.
    Pour le côté plus technique, on repassera plus tard.

  • Baudat from recrutement commercial Says:

    Et croire qu’à a un moment donné, nous ne serons jamais dans une de toutes ces situations, c’est aussi ne jamais se remettre en question!

  • Yoppla from Video Buzz Says:

    Beaucoup de vérité la dedans, et beaucoup de négatif !
    C’est pour quand le billet inverse « vous êtes la raison de votre réussite si… »
    ;)

  • Inconnu Says:

    Que de grandes vérités !!! Très bien observé. Il vrai que de temps en temps une bonne remise en question est nécessaire. Cela permet de remettre les pieds sur terre. Ce domaine demande de la veille continuelle, il faut rester humble et à l’écoute.