Le référencement, c’est aussi savoir lire entre les lignes.

checklist referencementAvec ce billet, je rebondis sur des réflexions de clients, internautes sur le web , qui jurent et croient (à en vendre leur maman ;-) ) que ce qui est écrit ou dit sur le référencement par des grands noms du ref ou encore écrit dans les aides aux webmasters de Google Yahoo ! Bing, ben c’est forcement vrai et que c’est pas la peine de creuser plus loin, ou encore d’aller chercher midi à 14h…

Attention je ne mets pas en doute les bonnes paroles de ces personnes, ou encore tous les livres blancs sur le référencement

Je ne vous force pas non plus à lire ou à croire ce que j’écris sur ce blog.

Non, la réflexion est ailleurs…

Si je vous dis « Allez vous jeter dans un puits ou du haut de la falaise » vous y aller sans réfléchir ????? ;-)

Si vous voulez faire du référencement « sans creuser », sans mener de reflexions, sans vous remettre en cause  après chaque mouvements d’algo, sans remettre en question vos bases que vous appliquez depuis des années alors oui, vous pouvez continuer à faire confiance à tout ce qui se dit et est écrit sur la toile !  Mais pour quels résultats ???

Pensez vous réellement que les moteurs de recherches vont vous donner pour un 1euro symbolique tout les secrets de leur algorythmes ?

Les écrits sur le référencement montrent la partie apparente de l’Iceberg !

On ne claque pas des doigts et le lendemain on se retrouve 1er, en 1ère page sur Google (voir le billet référencement naturel, pourtant on m’avait dit)

Prenez un Shaker (Checker ;-) ), compactez y vos livres blancs et autres ressources. Secouez le tout pendant 2min 25 pas une minute de plus.

Verser le contenu de cette nouvelle ressource en référencement dans un grand verre.

Prenez alors le temps de déguster, de laisser remonter ses nouvelles saveurs à vos papilles gustatives et poser vous des question sur cette nouvelle composition…

Car il n’y a pas de  référencement facile et les grands moteurs de recherche sont là pour nous le rappeler régulièrement…

Il y a les bases et le reste, surtout le reste…


23 Responses to “Le référencement, c’est aussi savoir lire entre les lignes.”

  • http://www.social-bookmark.me Says:

    Le référencement, c’est aussi savoir lire entre les lignes. – seulmaitreabord.info…

    Avec ce billet, je rebondis sur des réflexions de clients, internautes sur le web , qui jurent et croient (à en vendre leur maman ;-) ) que ce qui est écrit ou dit sur le référencement par des grands noms du ref ou encore écrit dans les aides aux webma…

  • Agence AxeNet Says:

    C’est très juste.
    C’est d’ailleurs d’autant plus vrai que les choses changent. Il suffit de se remémorer le remue-ménage généré par les déclarations de Matts Cutts au sujet du Nofollow et du PR sculpting pour s’en convaincre.
    Et même si l’on ne fait confiance qu’à soit même, il faut savoir se remettre en cause perpétuellement. Ce n’est pas parce qu’un test SEO donnait un résultat il y a un an que celui-ci est le même aujourd’hui.

    Pour ce qui est de ta conclusion, je dirais tout de même que très souvent, on constate que même les bases ne sont pas mise en oeuvre. Les écrits sur le référencement peuvent donc être utile à bon nombre de personnes.

  • Alex Says:

    Bonne réflexion, c’est sur qu’il faut savoir se remettre tout le temps en question dans ce corps de métier… et rien est acquis !

    PS: « Prenez un Checker », c’est plutot shaker ;) ou alors le jeu de mot était bon (il y a beaucoup d’outils « checker » dans le milieu aussi !

  • Dan Says:

    @Alex: Bien vu pour la petite faute ;-) Du coup je laisse les 2. Le jeu de mot involontaire comme tu le dis est bon :-)

  • Soon7 Says:

    Très souvent les gens sont surpris quand ils apprennent qu’un bon positionnement ça ne s’acquiert pas du jour au lendemain, mais que surtoutça n’a rien de définitf !

  • Publika Referencement Says:

    Effectivement, cela est loin d’être une nouveauté : tout bon référenceur ne doit jurer que par lui-même et ne se fier qu’à deux choses : les tests et les résultats.

    Le reste n’est que pur supputation et fait partie du folklore du monde du référencement où les égos surdimensionnés des référenceurs jouent une valse inexorable… :)

    Le référencement est à la portée de tout cyber-bricoleur, le positionnement en revanche est une compétition de haut niveau et un art où tout le monde doit faire ses armes.

  • Lionel Says:

    Je suis bien d’accord avec toi sur le fait que le ref nat n’est jamais acquis et que c’est un travail quotidien. Aussi sur le fait que les grands moteurs de recherches ne donneront jamais les clés du SEO, cela va de soit.
    Je travaille dans les Web Analytics et je peux affirmer que le SEO c’est bien, être premier sur un mots clés c’est cool, mais ce qui est surtout analyser ce n’est pas ça, c’est si le mot clé converti ou non, que ce soit en euros ou en lead.

    Bonne position à prendre de tout façon :)

  • dean Says:

    En réponse à Lionel : « Je travaille dans les Web Analytics et je peux affirmer que le SEO c’est bien, être premier sur un mots clés c’est cool, mais ce qui est surtout analyser ce n’est pas ça, c’est si le mot clé converti ou non, que ce soit en euros ou en lead. »

    @Lionel: C’est tellement cool que si ces mots clés n’avaient pas été référencés, propulsés dans les premiers résultats de recherche et donc devenus générateurs de trafic, tu n’aurais plus rien à analyser…

  • Lionel Says:

    la chose est que on ne pense plus en terme de trafic, mais en terme de conversion. tu peux avoir 10 000 visites, mais 0 conversion. Et tu peux avoir 5 visites et 3 conversions. Le trafic est un coût jusqu’à que tu es un lead ou une conversion.

  • pronostics - sportytrader.com Says:

    Trés bon article! C’est vrai que le référencement c’est savoir trier le vrai du faux, faire la part des choses. Pour exemple;, Matt Cutts agit-il par intérêt, par soucis de communication…Quelle part y a t-il de réflexion, de vérité ou de simple communications dans ces interventions….?

  • pierre Says:

    Cf votre article, il faut se méfier de ceux qui vous promettent le père-noël. Mais y croire après un certains âge vous exposera toujours à des déconvenus, dans le référencement mais aussi dans bien d’autres aspects de la vie.

    Il faut prendre le temps de trouver la bonne source d’information puis une fois trouvée, l’appliquer, attendre, comprendre, modifier, attendre, comprendre, ré-essayer, etc. (cf le commentaire de Publika R.)

    A moins de vouloir être un référenceur professionnel, je ne vois pas trop l’intérêt de lire (bouffer) en permanence de l’info sur ce sujet. Il est possible d’avoir une veille techno en mois sur le sujet du SEO, pas en jour ou en heure.

    Depuis un an, quel changement à « vraiement » modifié la façon de référencer un site, ce qui a « vraiment » modfier votre approche ?

    Tant que Google dominera, on sera toujours dans le détails, parfois un détail cela change tout mais souvent cela ne change rien du tout.

  • Référenceur Says:

    Effectivement, pas de conversion = mauvais mot ou expression clé choisie. Il vaut mieux se tromper 1000 fois devant une personne qu’une fois devant 1000 personnes (prennez un chewing gum :))
    Le rèf nat c’est chacun sa sauce, il ne faut pas croire tout ce qu’il se dit, par exemple le jour ou vous trouverez une technique infaible pour être prems sur GG, Matt et consorts ce chargerons d’expliquer que quelques webmasters on trouver un des critères cachés de l’algo GG pour prendre des positions, alors qu’en fait il s’agit d’une faille de celui-ci.
    Il faut parfois mentir pour être crédible et faire apparaitre que l’on contrôle tout, comme les liens roses.

  • Location vacances Says:

    Matt Cutts est l’intermédiaire entre google et nous webmasters mais il est clair qu’il ne dévoile qu’une infimes partis des informations sur la façon dont google classe les sites dans son index

  • Refschool Says:

    Matt Cutts c’est le porte parole de Google. Il faut prendre de pincettes avec ce qu’il dit. Je en sais pas s’il est la raison principale des malheurs des référenceurs.

  • Gwaradenn Says:

    Cela fait plaisir de lire ce que je me tue à dire, mais écrit de manière plus friendly. :)

    Je rejoins Sylvain: « Il suffit de se remémorer le remue-ménage généré par les déclarations de Matts Cutts au sujet du Nofollow », on était plusieurs à dire que le nofollow était troué.

  • Light In Box - Agence Montpellier Says:

    C’est un peu ce qui fait la différence entre l’expert et l’initié, et on peut finalement étendre ce principe à tous les domaines dans lesquels l’apprentissage permanent et la formation ou l’auto-formation sont indispensables.

    Un bon chef cuisinier se base sur des recette connues et utilise des ingrédients qui vont bien ensemble. Pourtant, ce qui fait de lui un vrai chef, c’est qu’il est capable d’innover, de tester, de remettre en cause, d’utiliser un peu de çi et un peu de ça, et de faire au final ses propres recettes, meilleures que toutes les autres.

    Et c’est ce qui le différencie d’un simple cuisinier, qui applique à la lettre une recette de cuisine.

  • Blog seo d'Oscar Says:

    Et oui le « reste » c’est ça qui nous porte, car le ref. est un art … comme la cuisine d’ailleurs (dixit ma jolie voisine)

    Toc toc
    C’est qui ?
    c’est Youri !
    Youri qui ?
    Youri … voulu être un artiste …

  • calendrier Says:

    Trop philosophique à mon gout.

  • sejour scolaire Says:

    De toute façon le référencement n’est pas une science exacte. A peine on commence à cerner le fonctionnement qu’un nouvel algorithme vient tout remettre à plat. Même s’il existe des grandes lignes qui perdurent, il vaut mieux savoir lire entre les lignes et anticiper (si possible) les futurs modifications.
    Et encore, passons toutes les idées reçues telle que le PR

  • pronostics football Says:

    Quand tu connait le referencement tu arrive toujours à monter tes sites même si google change souvent

  • Altenide Says:

    Bien vrai ce post. Le référencement est un art minutieux et laborieux, fait d’analyses, de tests, de conclusions et de remise en question, ne jamais rien prendre pour vrai que l’on n’a pas pu produire et reproduire et ne le tenir pour vrai que pendant humm 6 mois ?

  • Xavier from Agence referencement belgique Says:

    Effectivement, le référencement est un savant mélange de connaissances théoriques et empiriques. Par ailleurs, ces connaissances doivent nécessairement être réactualisées. Le référencement, c’est une formation permanente.

  • bruno from canalwin Says:

    Tout à fait d’accord, il n’y a pas de vérité bien établie, rien n’est jamais acquis et il faut sans cesse se renouveler. Le référencement est un travail de longue haleine.